accueil

des hippies aux zippies

 

Découper la « Sub-Culture » (underground) dans cette parenthèse de 30 ans peut supposer un arbitraire. Cela s’appuie sur des marqueurs temporels sociaux et musicaux historiques éclairant ce que la culture contestataire engendre comme utopies incarnées, ou des « hétérotopies » (des espaces concrets qui hébergent l’imaginaire) comme le définit le philosophe français Michel Foucault.

1 – Le mouvement Hippie

Cette utopie de l’ère « post-industrielle » s’est produite dans l’effervescence bouleversée, contestataire et créative des années 60/70 avec le Rock, la Pop & le Folk comme support musical à une incarnation d’un autre vivre ensemble…

2 – Le mouvement Zippie

Cette utopie de l’ère « technologique » s’est produite dans l’effervescence bouleversée, créative et mondialisée des années 80/90 avec la House et la Techno comme bande-son d’un village global, révèlant un autre vivre au monde…

Ces mouvements ont excercé une influence importante sur le paysage social, politique et artistique de leur époque, allant bien au-delà de l’expression revendicative identitaire et communautaire de leurs origines.